Ce tutoriel décrit comment convertir une image numérisée en une illustration vectorielle. Ce processus s'appelle le traçage ou la vectorisation, et il peut être effectué manuellement ou à l'aide d'un outil automatique. Dans ce tutoriel, nous expliquons comment utiliser Vector Magic pour effectuer cette conversion rapidement et facilement.

À quels types d'images ce tutoriel s'applique-t-il ?

Ce tutoriel s'applique à :

  • Les illustrations numérisées initialement tracées ou imprimées sur papier.

Il ne s'applique pas à :

De quoi ai-je besoin pour suivre ce tutoriel ?

  • Ce tutoriel utilise l'Édition de bureau Vector Magic. Vous pouvez utiliser une version d'essai sur la page de l'application de bureau.

  • L'Édition en ligne est très similaire au mode entièrement automatique de l'Édition de bureau. L'interface utilisateur est légèrement différente et ne prend pas en charge la transparence. En tenant compte de ces réserves, vous pouvez aussi utiliser l'Édition en ligne pour suivre ce tutoriel.

Meilleures pratiques à suivre pour la vectorisation d'illustrations numérisées

Le matériel et les logiciels de numérisation varient en fonction des fabricants. Je garderai donc mes remarques aussi générales que possible. Les remarques suivantes ne sont que des recommandations ; entraînez-vous avec votre matériel, votre logiciel et vos images sources pour trouver les solutions les mieux adaptées à votre cas. Voici mes conclusions :

  • Pour les images sources en noir et blanc ou à niveaux de gris, choisissez l'option de numérisation Niveaux de gris.

    • Ne choisissez pas le mode de numérisation Noir et blanc, car ceci causera une perte des données due à la quantification.
    • N'utilisez pas le mode de numérisation Couleur, car cela produirait des artefacts de couleur non souhaités au niveau des contours de l'image numérisée.
  • Pour les images source en couleurs, utilisez le mode de numérisation Couleur.
  • Désactivez toute fonctionnalité d'augmentation de la netteté, de contraste ou d'amélioration du contour. Bien que de telles fonctionnalités puissent améliorer l'esthétique du résultat numérisé, elles rendent la vectorisation plus difficile.
  • Assurez-vous que le plateau de numérisation est propre et exempt de poussière.
  • Numérisez à 150-300 dpi. Pour les numériseurs grand public typiques, il est inutile de dépasser 300 dpi, car la numérisation à une résolution supérieure ne produit pas plus de détails. Je recommande en général 150 dpi, surtout si vous souhaitez vectoriser le résultat bitmap.
  • Ne modifier pas l'échelle, n'appliquez pas de filtre et ne modifiez en rien l'image numérisée avant de la vectoriser. Vous pouvez la cadrer à la taille correcte, mais toute autre opération a généralement pour effet de supprimer des informations de l'image numérisée.
  • Observons de plus près la qualité de numérisation à différentes résolutions

    Pour illustrer certaines caractéristiques de numérisation, j'ai fait une petite expérience.

    • J'ai trouvé sur un domaine public une image vectorisée intéressante. Vous pouvez télécharger sa version SVG ici. Voici une version bitmap rastérisée de ce fichier :
    • J'ai ensuite imprimé ce fichier en utilisant une imprimante laser de haute qualité. J'ai obtenu une impression propre et très nette, remplissant un carré de 15 cm.
    • Puis j'ai numérisé cette image en utilisant un scanner Canon grand public à trois résolutions : 150, 300 et 600 dpi.

    Dans cette section, je décris mes conclusions. Comme je l'ai indiqué dans la section sur les pratiques à suivre ci-dessus, j'ai déterminé qu'il était inutile de numériser à plus de 300 dpi. Une numérisation à 600 dpi vous donnera une image deux fois plus grande, mais aussi deux fois plus floue.

    Les images numérisées sont trop grandes pour être représentées dans ce tutoriel en ligne, mais voici les liens pour les trois différentes tailles : 150 DPI, 300 DPI et 600 DPI.

    Il peut être très utile de zoomer sur le bord d'une image.

    150 DPI
    300 DPI
    600 DPI

    Pour la résolution de 150 dpi, le flou au niveau du bord a essentiellement une largeur de 1 pixel, ce qui est adéquat. Si le bord est infiniment net, il ne devrait être vu que par un pixel dans le capteur du numériseur. Ce pixel doit être d'un gris approprié, en fonction de la position du bord dans le pixel.

    Pour 300 dpi, le flou s'étend sur deux ou trois pixels, indiquant que l'image est devenue plus floue. On ne sait pas vraiment si cela est dû au limites physiques des capteurs physiques ou au traitement de l'image réalisé par le numériseur ou son logiciel. Dans tous les cas, la résolution réelle de cette image n'est pas 300 dpi.

    C'est pareil pour la résolution de 600 dpi, où le flou s'étend sur trois ou quatre pixels. Un tel flou signifie une résolution réelle bien inférieure.

    Dans ce cas, je pense que le plus judicieux est de numériser à 150 dpi. Si un numériseur de qualité supérieure est disponible, scanner à 300 dpi peut être une bonne idée.

    Vectorisation de l'image numérisée

    J'ai choisi d'utiliser la numérisation de 150 dpi. En utilisant l'Édition de bureau Vector Magic, je la vectorise en suivant les étapes suivantes :

    • Chargez l'image en la glissant-déposant dans l'application.
    • Sélectionnez l'Assistant de base.
    • Sélectionnez « Logo avec bords lissés ».
    • Sélectionnez la qualité « Moyenne ».
    • Sélectionnez « Deux couleurs ».
    • Sélectionnez « Visualisation terminée ».
    • Enregistrez le résultat souhaité.

    Évaluation du résultat

    Dans l'ensemble, le résultat est très satisfaisant. Il y a quelques coins un peu arrondis dans le résultat alors qu'ils étaient nets dans l'original, mais la majeure partie du résultat vectorisé correspond bien à l'original. Le résultat SVG de cette vectorisation peut être téléchargé ici.

    Les captures d'écran ci-dessous montrent une section agrandie du résultat. La première image est le résultat vectorisé, la deuxième image est la section correspondante de l'image bitmap et la troisième image est une incrustation des tracés de vectorisation sur l'image bitmap d'origine. Dans cette section, le résultat est propre et net et reproduit de toute évidence très bien la forme d'origine.

    Une numérisation de qualité inférieure

    Mais les images source ne sont pas toutes propres et nettes comme dans l'exemple précédent. Cet exemple a été généré en imprimant une image vectorielle avec une imprimante laser puis en la numérisant immédiatement. L'exemple suivant pose plus de problèmes.

    Cette numérisation est plus typique. Le numériseur a été laissé en mode Couleur par erreur, ce qui a donc produit des artefacts de couleur le long des contours. Il semble que l'impression d'origine était de qualité inférieure, et la forme est assez irrégulière, comme si elle avait été tracée à la main. Une version de taille réduite de cette image est illustrée ci-dessous et sa version intégrale est disponible ici.

    La vue agrandie suivante illustre certains des problèmes de cette image source.

    Une décoloration est clairement visible. les parties supérieures des formes blanches ont une teinte bleue et les parties inférieures une teinte rouge. Les contours semblent aussi très irréguliers.

    Le résultat vectorisé

    Ici encore j'utilise l'Édition de bureau Vector Magic pour vectoriser cette image. Dans ce cas, j'essaie les réglages de qualité Moyenne et Basse pour voir les résultats.

    Il faut noter que lorsqu'une grande image, comme c'est le cas ici, est chargée dans l'Édition de bureau Vector Magic, le programme analyse l'image pour déterminer s'il doit en réduire la taille. Veuillez noter que la fonction de redimensionnement utilisée est sélectionnée avec beaucoup de soin pour améliorer la qualité de l'image autant que possible en calculant de manière efficace la moyenne des pixels. La plupart des fonctionnalités de redimensionnement des éditeurs bitmap commerciaux ne suivent pas ce procédé pour la mise à l'échelle. Veuillez donc utiliser Vector Magic pour toute opération de réduction de la taille. Et n'augmentez jamais la taille d'une image bitmap avant de la charger dans Vector Magic. Cela ne ferait que compromettre la qualité du résultat.

    Les résultats sont disponibles ici : qualité basse (SVG), qualité moyenne (SVG).

    Les trois images suivantes sont des reproductions très agrandies de l'image numérisée d'origine et des deux résultats vectorisés. La première est l'original, la deuxième est le résultat de basse qualité et la troisième est le résultat de qualité moyenne.

    Le meilleur résultat est une question de préférence. Le résultat de basse qualité utilise moins de nœuds et donne une géométrie simplifiée, tandis que le résultat de qualité moyenne reconstruit la géométrie plus fidèlement mais utilise plus de nœuds. Personnellement, je préfère le résultat de qualité moyenne, mais je vois les avantages des deux résultats.

    J'ai inclus une dernière image des tracés du résultat de qualité moyenne incrustés sur l'image bitmap. Comme d'habitude, vous voyez que les tracés suivent de très près l'image bitmap source. Cette caractéristiques est l'un des avantages principaux de Vector Magic par rapport aux autres outils de vectorisation automatique.

    Conclusions

    Ce tutoriel vous a fourni les recommandations et les conseils permettant de vectoriser des images numérisées de manière optimale avec l'Édition de bureau Vector Magic. Des conseils pratiques ont été fournis pour vous permettre de tirer le meilleur parti de votre matériel source et de votre numériseur. Et nous avons montré deux exemples de vectorisation d'images numérisées : le premier était l'image numérisée de haute qualité d'un original net et de bonne qualité, et le deuxième était l'image numérisée de qualité inférieure d'un original de qualité inférieure.

    Je vous encourage fortement à vous entraîner. Vector Magic peut être un outil de vectorisation d'images numérisées puissant lorsqu'il est bien utilisé.


Précadrage

Votre image dépasse la limite de taille permise. Pour obtenir des résultats optimaux, veuillez recadrer l'image selon la portion à vectoriser.

Limite de taille


Image originale

Taille :
Rapport hauteur/largeur :
Mégapixels :

Image rognée

Taille :
Rapport hauteur/largeur :
Mégapixels :
L'image rognée dépasse la limite de taille et sera redimensionnée.
Limite de taille atteinte, résolution intégrale préservée.

Erreur Javascript :-(


Merci de nous aider à régler ce problème !